SILResorting - Le retriage sous contrôle

09/11/2018

SILResorting accompagne les opérateurs et managers sur toute la durée du processus de retriage. C’est en effet dans ce logiciel que sont reportés la liste des défauts, l’état d’avancement ou encore le taux de rebut. Les managers d’une usine disposent donc d’une véritable traçabilité du processus de retriage et de transparence sur les coûts associés, ce qui est gage de rentabilité sur le moyen et long terme.


Fonctionnalités-clés

La gestion du processus de retriage avec le logiciel SILResorting offre une pleine traçabilité des palettes retriées, grâce notamment à la création d’ordres de retriage. Tout ce qui concerne cette étape cruciale avant expédition au client est donc reporté et enregistré dans le logiciel.

Sur l’interface contrôleur de SILResorting, les opérateurs ont accès à la liste des défauts à retrier établie au préalable par les managers. C’est à partir de cette liste qu’ils trient et comptabilisent les produits à mettre au rebut ou à conserver. Il est également possible pour les opérateurs de signaler des défauts qui ne font pas partie de l’ordre de retriage préétablie.

Même dans le cas où l’usine de retriage n’est pas dans l’usine de production, les managers ont un accès direct à l’état d’avancement du processus et peuvent suivre en temps réel le taux de rebut, également exprimé par une estimation du nombre de tonnes perdues. Par ailleurs, pour assurer la qualité du tri réalisé, SILResorting offre la possibilité de procéder à un contrôle statistique sur les palettes reconstituées.

Pourquoi installer SILResorting ?

Avec SILResorting, traçabilité, rentabilité et visibilité sont au rendez-vous. Les causes de mise au rebut peuvent être analysées avec précision dans une optique d’amélioration continue de l’ensemble du processus de production. Le coût réel du retriage est aussi un élément qui peut être utilisé comme point de départ dans le cadre d’analyses financières.

SILResorting, un partenaire de confiance pour la maîtrise du processus de retriage et des coûts associés.

 Retour